Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le bambou et l'écologie : les utilisations

Réduire
Cette discussion est fermée.
X
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le bambou et l'écologie : les utilisations

    Le Bambou et l'écologie : les utilisations

    Bonjour à toutes et à tous,

    À l’heure où l’on parle (parler seulement la plupart du temps, malheureusement) de manière récurrente de notre empreinte écologique sur notre belle planète, il me semblait important de parler de solutions alternatives dans le domaine de la fabrication de mobilier et de la déco en général. Cà peut sembler un peu dérisoire proportionnellement à d’autres secteurs, mais je reste persuadé qu’aussi petit que soit l’acte qu’on pose, il a un impact ; rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme ; à nous de savoir quel monde nous voulons pour demain, ou en tout cas de quel monde nous ne voulons pas. Ceci étant dit, j’arrête ma petite philosophie et attaquons !

    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		bambou.jpg 
Affichages :	1 
Taille :		77,3 Ko 
ID : 			664879

    Ce n’est plus à démontrer, je papote un max, ok maintenant tout le monde le sait ; j’essaierai d’être plus bref et pragmatique pour la suite. Ce qui veut dire que parfois il peut arriver que certains restent sur leur faim ; n’hésitez pas alors à me contacter sur mon site http://www.ebonywood.be pour de plus amples renseignements (dans la mesure de mes capacités).

    Le bambou est effectivement utilisé pour faire des vêtements, notamment des sous-vêtements anti-froid (trouvé sur le Net), mais pas seulement, en parcourant le Net j’ai découvert quelques applications plus surprenantes ou parfois farfelues les une que les autres, mais plus rationnellement, il est utilisé depuis des siècles en Orient, dans de multiples applications, en rapport à ses propriétés physiques assez exceptionnelles (notamment des échafaudages, et encore de nos jours !). Le bambou à une vitesse de croissance assez phénoménale, donc une vitesse de renouvellement qui l’est aussi ; c’est ce qui fait de lui une alternative écologique de haute qualité.

    Le bambou se révèle être un très bon conducteur de thermique, tout en ayant un indice très bas de contraction et de dilatation face à celle-ci ; c’est la raison pour laquelle il est conseillé pour le revêtement de pièces équipées d’un chauffage par le sol. Il offre par ailleurs une résistance générale supérieure à celle des bois traditionnels, je n’ai malheureusement pas de chiffres à vous donner sur la compression, la flexion, le cisaillement etc… Outre ceci, ajoutons encore que le bambou est imputrescible !

    Actuellement, on le voit principalement sous forme de parquet contrecollé (collé en plis à fil croisé), décliné essentiellement en deux tons : naturel et ton caramel. Il existe sous trois formes de présentation : l’horizontal, le vertical et le Bamwood.

    À la base, les cannes sont toutes débitées en bandes de la même manière, les lamelles sont ensuite poncées, calibrées et triées. Le décor « vertical » est assemblé sur champs (en positionnant les lamelles côte à côte dressées sur la petite face (+-4mm), donc collées entre elles par leurs grandes faces, tandis que le décor « horizontal » est obtenu en disposant les lamelles (de +- 20mm de large) côte à côte à plat (et donc collées entre elles par leurs petites faces), ce qui lui confère un look assez différent et permet de beaucoup mieux distinguer le dessin particulier généré par le nœud de croissance à distance assez régulière (pour ma part je préfère de loin ce dernier !). Enfin le Bamwood, où après avoir été chauffées à haute pression, les lamelles de bambou sont broyées, puis encollées et mises dans des moules où elles sont pressées pendant plusieurs heures. Les blocs ainsi obtenus sont ensuite débités en lames de parquet, calibrées et poncées. L’aspect du bamwood est plus proche de celui d’une essence de bois exotique traditionnelle, les nœuds spécifiques du bambou sont très peu visibles.

    À ce jour peu de tons sont disponibles en teinte dans la masse, mais apparemment trois nouveaux tons feront leur apparition prochainement.
    Outre les parquets, le bambou se décline également sous forme de panneaux de différentes épaisseurs, et même en placage. La fabrication de ces panneaux multiplis (à couches superposées, faisant un peu penser au multiplex par l’aspect de ses champs), composés entièrement de lames de bambou massif, garantit leur stabilité. Je me rends compte que ma description peut demeurer assez obscure, c'est pourquoi je vous invite à visiter un site ou l'on trouve tout cela de manière illustrée et très claire: http://www.bambootouch.com
    Attention, je n’ai aucune action dans le bambou, mais je trouve ce commerce positif.

    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		bambou-2.jpg 
Affichages :	1 
Taille :		50,4 Ko 
ID : 			664880

    Bien sûr on ne peut pas tout faire en bambou, ce serait écœurant, et également onéreux, c’est ici que l’on rejoint un problème plus général : la pauvreté désertique des matériaux respectueux de l’environnement actuellement disponibles sur le marché. Un exemple : vous connaissez sans doute tous le MDF ? Il existe déjà depuis un certain temps une nouvelle sorte de MDF, en 9 et 18mm à ma connaissance, qui a un taux d’émission de formaldéhyde comparable à celui d’un bois massif naturel, super ! Il commence à être bien représenté et n’est vraiment pas beaucoup plus cher que le normal, une bonne chose ; mais là où le bas blesse, c’est que si on veut ces panneaux, mais plaqués avec une essence quelconque (érable, merisier, bambou ou que sais-je encore) : sur commande uniquement et par palette entière. Pas possible pour une petite entreprise artisanale…

    Mais j’ai tout de même bon espoir, espoir que l’on développe prochainement ce genre de produits, que l’on en mette d’autres sur le marché, que l’on améliore dans ce même sens les colles, les peintures, les colorants de textile, les vernis, afin de ne plus être pieds et poings liés face à un marché qui ne nous laisse aucune alternative hormis celle de ne rien faire, et qui au final se révèle dégradant pour notre grosse boule bleue.

    Pour terminer, une question que je vous adresse : que verriez-vous fabriqué en bambou, intérieur ou extérieur au choix ?

    Non, le vélo et le casque de moto homologué c’est déjà fait !

    À bientôt, Yves.
    Dernière modification par yves.woedstad, 12/05/2009, 23h01.
    Yves Woedstad
    ebonYWood
    www.ebonywood.be

  • #2
    Re : Le bambou et l'écologie

    Super article Yves !
    Je me suis permis d'apporter un peu de mise en page, mais je te rassure, le contenu est identiquement le même.
    Pour répondre à ta question, je verrai bien une volière pour oiseaux en extérieur en bambou avec quelques espèces de canaris, comme le rossignol du japon. Construire une volière est l'un de mes projets et tu me donnes envie de me renseigner davantage sur la solution bambou.
    www.facebook.com/casanaute

    Commentaire


    • #3
      Re : Le bambou et l'écologie : les utilisations

      Ben moi une jolie cabane .....pas très original mais j'en ai tjs rêvé.....
      http://www.youtube.com/watch?v=1aS8tcA437E

      Commentaire


      • #4
        Re : Le bambou et l'écologie : les utilisations

        J'ai vu au salon de l'hotellerie à Nantes, un grand kiosque ouvert fait en gros bambous avec salon de jardin incorporé, c'est splendide mais le prix allait avec "intouchable" !!!

        Commentaire


        • #5
          Re : Le bambou et l'écologie : les utilisations

          Merci Yves pour cet article très intéressant. Personnellement, je trouve le côté exotique un peu trop présent avec le bambou et le mariage avec les intérieurs contemporains & modernes est parfois difficile. Cela dit, pour les accessoires (décoratifs ou non), le bambou a la cote, ils ont même déjà fait le laptop bambou.

          Je trouve un paravant bambou très beau:

          Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		paravant bamboo.jpg 
Affichages :	1 
Taille :		2,5 Ko 
ID : 			618250

          Mais pour ce qui est de l'intérieur "bambou", c'est vraiment un style spécifique:

          Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		intérieur bamboo.jpg 
Affichages :	1 
Taille :		3,7 Ko 
ID : 			618251

          Virginie.
          Virginie (USA)
          Interior Design Coaching
          www.idcvirginiegarikian.com

          Commentaire


          • #6
            Re : Le bambou et l'écologie : les utilisations

            je suis d'accord en ce qui concerne les réalisations en cannes non transformées; pour ce qui est des panneaux, il offre un décor particulier,au même titre qu'un érable moucheté ou du zébrano par exemple, mais ce décor peut s'adapter à toutes sortes de styles, pour autant qu'il n'y ait pas surenchère; ce qui est valable avec tout d'ailleurs. je vais tâcher de réunir quelques photos d'ici peu. A bientôt, Yves.
            Envoyé par virginie.garikian Voir le message
            Merci Yves pour cet article très intéressant. Personnellement, je trouve le côté exotique un peu trop présent avec le bambou et le mariage avec les intérieurs contemporains & modernes est parfois difficile. Cela dit, pour les accessoires (décoratifs ou non), le bambou a la cote, ils ont même déjà fait le laptop bambou.

            Je trouve un paravant bambou très beau:

            [ATTACH]1751[/ATTACH]

            Mais pour ce qui est de l'intérieur "bambou", c'est vraiment un style spécifique:

            [ATTACH]1752[/ATTACH]

            Virginie.
            Yves Woedstad
            ebonYWood
            www.ebonywood.be

            Commentaire


            • #7
              Re : Le bambou et l'écologie : les utilisations

              Je viens d'apporter une petite modification au texte d'origine en y ajoutant un lien vers un site qui fait autorité dans le domaine et qui illustre de manière très claire la transformation du bambou, l'explication étant assez technique; mieux vaut un petit dessin qu'un long discours...
              Yves Woedstad
              ebonYWood
              www.ebonywood.be

              Commentaire


              • #8
                Re : Le bambou et l'écologie : les utilisations

                Magnifique! En effet, le site est superbe et les utilisations en tons naturel ou caramel sont impressionnantes. J'ignorais qu'il y avait moyen d'utiliser un vernis blanc afin de donner un aspect vraiment moderne.

                Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		bamboo.jpg 
Affichages :	1 
Taille :		24,0 Ko 
ID : 			618304

                Notre chêne traditionnel va-t-il perdre sa première place au niveau des sols??? L'avenir écologique dira "oui" mais il reste à voir si les consommateurs arriveront à changer la tradition...

                Petite question Yves, le prix du bambou semble être le même que celui du chêne (50€/m2). Est-ce vrai? J'aurais pensé qu'il serait moins onéreux du fait de sa facilité et rapidité de croissance.
                Virginie (USA)
                Interior Design Coaching
                www.idcvirginiegarikian.com

                Commentaire


                • #9
                  Re : Le bambou et l'écologie : les utilisations

                  Envoyé par yves.woedstad Voir le message
                  Je viens d'apporter une petite modification au texte d'origine en y ajoutant un lien vers un site qui fait autorité dans le domaine et qui illustre de manière très claire la transformation du bambou, l'explication étant assez technique; mieux vaut un petit dessin qu'un long discours...
                  Super, merci.
                  www.facebook.com/casanaute

                  Commentaire

                  Chargement...
                  X