Mory Sacko

Qui est Mory Sacko ?

Mory Sacko est un chef cuisinier français, connu après sa participation à la onzième saison de l’émission Top Chef, en 2019.

Biographie de Mory Sacko

D’un père malien et d’une mère sénégalo-malienne, Mory Sacko est né à Champigny-sur-Marne le 24 Septembre 1992. Il vit et grandit à Tournan-en-Brie. Mory Sacko a découvert sa passion pour la cuisine lorsqu’il était au collège et a appris à l’aimer en le pratiquant.

Quel est le cursus scolaire et professionnel de Mory Sacko ?

Au collège, Mory Sacko se rend compte de sa passion pour les documentaires sur les palaces et la cuisine ; et il a suivi cette passion en intégrant l’école hôtelière lorsqu’il avait 14ans. Il a décroché un BEP en hôtellerie-restauration puis un Bac professionnel.

  • Il a intégré l’Hôtel du Collectionneur à Paris 8e comme étant commis de cuisine avant d’intégrer Le Royal Monceau. Il est parvenu à acquérir toutes les bases de la cuisine en palace durant les 4 années qu’il a passé chez Le Royal Monceau ; il en est ressorti demi-chef de partie.
  • Il travaille ensuite au Shangri-La aux côtés du chef Christophe Moret durant quelques mois.
  • Mory Sacko intègre Mandarin Oriental comme demi-chef de partie et travaille avec le chef Thierry Marx. Mory Sacko en ressort comme étant sous-chef.

L’émission Top Chef

En 2019, Mory Sacko participe à la onzième saison de Top Chef. Membre de l’équipe violette, dans la brigade du chef Paul Pairet avec Adrien Cachot, Mory Sacko conquiert les jurés et les spectateurs en proposant une cuisine créative et moderne. Il a été éliminé lors de l’épreuve « Guerre des restos ».

L’émission Cuisine Ouverte

Mory Sacko ne s’est pas arrêté à son élimination de Top Chef car très peu de temps après ; il a présenté sa propre émission culinaire « Cuisine Ouverte » sur France 3. La première diffusion de l’émission était le 27 Février 2021. Le concept de l’émission Cuisine Ouverte est de partir à la rencontre de chefs, producteurs, artisans dans chaque ville ou département français afin de cuisiner des recettes traditionnelles à sa manière. Faire des échanges culinaires mais aussi culturels.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Quelles sont les distinctions de Mory Sacko ?

Après un travail acharné, Mory Sacko a reçu diversS grades et des nominations.

  • Il a été nommé « Jeune Talent de l’année 2020 » par le guide gastronomique français Le Gault et Millau.
  • Il a été classé un des cinq chefs les plus prometteurs du monde par le classement La Liste.
  • Mory Sacko a été orné d’une étoile grâce à son restaurant « MoSuke » le 18 janvier 2021.
  • Mory Sacko est l’un des deux chefs à être récompensé du « Young Chef Award » en 2021 également.

Quels sont les restaurants de Mory Sacko ?

Passionné du Japon, de palace, de cuisine et suite à ses années d’expériences dans divers Palaces parisiens, le chef Mory Sacko décide d’ouvrir sa propre restaurant vers la fin du mois d’Août 2020 . Il a appelé son restaurant « MoSuke », c’est la combinaison de son prénom Mory et de Yasuke. Yasuke fait référence au premier et unique samouraï africain du Japon. Le restaurant se situe près de l’avenue du Maine au XIVe arrondissement de Paris. Mory Sacko propose une cuisine plurielle, créative et délicate aux saveurs du Japon, de l’Afrique et de la France à travers son restaurant MoSuke.

Mory Sacko envisage d’ouvrir une nouvelle adresse culinaire dans l’enceinte du Food Court de Food Society vers septembre 2022.

Les recettes de Mory Sacko

Grâce à l’émission Cuisine Ouverte et à son restaurant MoSuke ; Mory Sacko propose différentes recettes qui font rencontrer la culture et la cuisine. Voici quelques-une de ses recettes :

  • Ravioles végétales de figues, crème et noix
  • Feuille à feuille de choux, truite fumée, crème aux fleurs
  • Œuf façon carbonara sans pâtes ; crème acidulée au cumin
  • Marbré de banane, pécan, rhum et citron
  • Variations autour de la pomme de terre et du bœuf, chips torréfiées
  • Huître, concombre et mangue
  • Ravioles inversées farcies aux pâtes, bouillon de champignon
  • Salade aux reflets iodés
  • Saumon choco-teriyaki, betterave, framboise et piment
  • Agrumes condimentés aux couteaux
  • Maïs, oignon, vinaigre
  • Maquereau à la Saint-Louisienne grillé, laque ananas et pastis, bouillon d’arrêtes au pastis, fenouil rôti au carvi
  • Volaille de la cour d’armoise façon « kara age », légume en tsukemono et shiso croustillante, sauce ponzu
  • Asperge grillée, kiwi, yusukosho, miso, yapioca Yuzu, beurre blanc au Raifort et moringa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.